LA CONTEMPORANÉITÉ DANS LES RITES DES KOREDOUGA

0
527

Actuellement en résidence de création au « Bancs Publics de Marseille », Ibrahim Bemba Kebe est un sortant du Conservatoire des Arts et Métier Multimédia Balla Fasseke Kouyate. Jeune artiste sculpteur malien, il ne cesse de gravir les échelons et de séduire les galeries et autres lieux d’expositions d’art avec sa sculpture sur la danse des Koredouga .

Ibrahim Bemba Kebe et l’art plastique ont une histoire remontant jusqu’à la tendre enfance, « Je me rappelle bien la fois où j’ai été sévèrement puni par ma prof de la cinquième année parce que je l’avais dessiné, chose qui allait contre ses convictions religieuses puisqu’elle était une femme voilée ».

Ibrahim Bemba KEBE

Aujourd’hui il se place parmi les jeunes artistes sculpteurs les plus exposés du pays. Venu de Segou’Art, l’un des plus grands festivals du Mali, la rédaction est allé à la rencontre de ce phénix et son art. Cependant, l’artiste ne se voit pas démotiver et va continuer à nourrir sa grande passion de dessinateur. Ainsi, après des études de lettres au lycée qui le conduisit au Conservatoire, il fit toute sa formation artistique au Mali et obtint une licence en art plastique en 2019. Au fil du temps, la destinée de l’artiste va prendre d’autres itinéraires, il nourrit des ambitions de footballeur jouant au championnat de deuxième division au Mali. Après cet exploit, il se pose la question de ce qu’il doit faire dans sa vie, et qui regroupera au final sa passion à l’argent, en d’autres termes faire quelque chose qu’il aimerait plus que l’argent. Cette réflexion le remettra sur le chemin de sa passion primaire d’où l’art.

LA SCULPTURE

Soutenu, Major de sa promotion avec comme œuvre « une sculpture de la confrérie Koredouga de la culture du Mali », Ibrahim Bemba Kebe ne cesse de gravir les échelons en exposant dans les galeries maliennes et lors des festivals culturels et artistiques du pays parmi lesquels l’Institut Français du Mali, Segou’art 2020 etc… De la confrérie Koredouga, Bemba Kebe fait toute l’authenticité de ses œuvres par les pratiques vestimentaires de ceux-ci. Il recycle les déchets comme les Koredouga pour habiller sa sculpture. À partir des œuvres inspirées de la société des koredouga, l’artiste témoigne de tout son intérêt et sa dévotion à la sauvegarde, promotion et pérennisation de la culture malienne.

Qui est Koredouga?

À noter que les Koredouga sont une couche sociale malienne qui regorge de plusieurs responsabilités dans le bien-être de la société. Leurs habillements est un ensemble d’objets recyclés qu’ils utilisent comme tout accessoire de leur théâtre et est réservé aux initiés comme la coutume de cette société sécrète indique. Leur rôle consiste à prédire ou dénoncer les maux qui menacent la vie de la cité en ne faisant aucune distinction raciale encore moins de classe ou d’ethnie. C’est de cette danse que les magnifiques sculptures sont inspirées et représentent.

Un professionnalisme adhérant

Par son professionnalisme et sa passion pour l’art, il a pu convaincre maintes promoteurs artistiques du pays et de l’international. Un chemin qui le conduit à son actuelle résidence de création en France, où il fait actuellement des sculptures dans le cadre du festival  » Les rencontres à l’échelle » organisé par les « Bancs Publics de Marseille » une structure qui met en place des rencontres à l’échelle mondiale, dédiées à la création artistique contemporaine, malheureusement remit à l’année prochaine pour des raisons de COVID19. Au terme de sa résidence un  » Open Studio  » était aussi à l’ordre.

SANOU’ART

Président et Membre fondateur de Sanou’art, un collectif de seize jeunes artistes dont quatre femmes œuvrant dans le secteur de la sculpture, la peinture, l’installation, la photographie et d’autres formes d’art visuel. Sis à Kalaban-Coura, la création artistique étant à la base de l’inspiration, Ibrahim Bemba Kebe donne une importante à la culture et reste fidèle aux pratiques.

Les œuvres disent grands du jeune artiste Ibrahim Bemba Kebe, qui ne cessera de nous surprendre par la magie de ses créations et son talent pétillant.

Fama Mademba Sacko