FESTIVAL DE SELINGUE: le pari de la septième édition remporté

29
1436

Le festival international de musique urbaine et de mode de Sélingué, s’est achevé le dimanche 7 avril 2018 à l’aube. Cette édition a été la septième. Elle fut une parfaite réussite tout comme les précédentes. Pendant trois jours, les festivaliers venus d’un peu partout, ont dansé pendant les concerts et les shows dans les boites de nuits, visiter les stands d’expositions, participer à des parties de baignades, visiter le barrage de Sélingué, admirer le talent des marionnettistes, participer à des causeries débats sur deux thèmes dont le premier a été ce thème qui revient à chaque édition à savoir, la sécurité routière avec l’ANASER et le second qui au départ était Arts urbains et changement socioéconomique, changé à la dernière minute par Genre, jeunesse et enjeux des transformations sociales et politique. Le réseau Kya, était aussi présent pour une causerie-débat

D’abord, le 5 avril, premier jour du festival, le village artisanal et agricole a été inauguré sous le coup de 10 heures. Cette inauguration a été suivie de l’ouverture de la plage. Le même jour, la nuit, à 22 heures pile, le premier concert au programme a eu lieu avec des artistes locaux, originaires de Selingué. Bibi Samaké et son groupe, le groupe Ko Saba et l’Orchestre Kanaga ont clôturé la soirée au environ de 1 heure du matin. Les festivaliers ne sont pas allés se coucher mais ont mis automatiquement le cap sur la discothèque pour un bal qui s’est poursuivit jusqu’à 10 heure du matin.

Ensuite, la matinée du 6 avril a été marquée par deux conférences : La première a été celle en rapport avec la sécurité routière initié par l’ANASER. La seconde conférence qui était plutôt une sorte de causerie-débat a été avec les membres du réseau Kya. Après ces conférences, il y a eu aux environs de 12 heures une animation de marionnettistes avec des troupes folkloriques. A 16 heures, l’émission Mali rap a été enregistrée.

La cérémonie d’ouverture officielle qui n’avait pas encore eu lieu s’est tenu à partir de 21 heure avec les mots de bienvenues de monsieur l’Administrateur du Festival, de madame la représentante du ministre de la culture, et du maire de la commune rurale de Sélingué.

La scène fut témoin d’une explosion de mélodies endiablées car les artistes au programme de cette soirée, Petit Goro, Gambari Band Floby et Iba One ont mis le paquet comme souhaité. Ils ont tenu le public en haleine jusqu’à l’heure de la boite de nuit.

L’absence de Salif Keita

Le dernier jour a été un jour de déception pour les festivaliers qui ont appris dès le début de la soirée que le cheval blanc, Salif keita ne sera pas de la partie pour cas de force majeure. L’artiste n’a pas pu effectuer le déplacement pour motif de maladie plus précisément. Les animateurs Karou Kaba et BK ont malgré tout réussi à mobiliser le public qui est resté pour continuer le show. Il y avait dans le programme en plus de Salif keita, des valeurs sûres comme le prix découverte RFI en date, M’bouillé Koité et Viviane Chidid du Sénégal. Les deux artistes et les autres, à savoir Tonton Idriss, ont donné le meilleur d’eux-mêmes. C’est une fois de plus à la discothèque que le show de la soirée s’est poursuivit. Un pari une fois de plus remportée pour les organisateurs.

Issouf Koné

Contributeur

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here